Presentation

  • : L'ENFER DU PARADIS
  • L'ENFER DU PARADIS
  • : DIAPORAMAS (tous styles) VOYAGES (tourisme) - SANTE (maigrir...) - EXTRAVAGANCES (photos insolites) - BLAGUES (vidéos gags...)- CULTURE (religion...)
  • Contact

Compteur

 

 

 


VIDEOS DE VOYAGES

VIDEOS DIVERSES

Me contacter

e-mail20.gif

27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 13:57
                                                Quelques années  précédant mon voyage à Chypre, j'étais encore jeune adulte lorsque nous avions rendu visite comme nous le faisions de coutume, ma grand'mère et moi, à mon arrière-grand-mère maternelle. Elle était très avancée dans l'âge, et résidait chez sa fille aînée. Elle m'aimait beaucoup (probablement parce que j'étais le seul de ses nombreux arrière-petits-enfants à ne pas avoir son père auprès de lui, ce dernier ayant abandonné ma mère avant ma naissance), elle ne permettait à personne de me faire le moindre mal lorsque j'étais petit, ma mère et ma grand'mère n'osaient jamais me faire des remarques ou réprimandes en sa présence quand bien même je le méritais, elle me gâtait beaucoup. J'adorais cette grande dame.
                                            Je la revois ce jour-là, étendue sur son flanc gauche, marmonnant des paroles à peine audibles que seules les personnes la connaissant  bien pouvaient en saisir le sens.  "Mon Dieu, donnes moi la  mort, fais que je meurs de suite, je ne peux plus souffrir  davantage !"  Priait-elle sans cesse.  "Il s'avère qu'elle ne sait ou ne peut plus dire autre chose depuis bien des semaines déjà" m'avait confié ma grand'mère qui, penchée à son chevet, essayait de lui annoncer ma présence: "C'est untel, le fils d'unetelle ma fille aînée, il est venu te rendre visite!" lui répétait-elle au creux de l'oreille. Après plusieurs tentatives, je l'entendis enfin bredouiller quelques mots autres que ceux de sa prière: "Qui est-ce? Il me connaît? Je le connais?" Murmura-t-elle difficilement en tentant de tourner la tête vers ma direction, mais hélas! Sans succès car c'était là, une épreuve douloureuse pour son vieux corps. Ma grand'mère qui la connaissait très bien, avait une façon bien à elle pour lui faire comprendre de qui ou de quoi s'agissait-il, elle lui ressassa mon prénom dans le creux de l'oreille tout en y associant quelques détails et moments inhérents à ma personne; "Que Dieu le bénisse! Que Dieu lui vienne en aide dans tout ce qu'il entreprend !" avait-elle subitement émis, mais difficilement, probablement agacée comme un enfant qui, harcelé sans cesse par la même question, répondrait n'importe quoi parce que n'ayant rien saisi. J'étais intimement persuadé que ces mots étaient involontaires; elle referma les yeux et reprit aussitôt son monologue, cette fois-là bien volontaire.
                                               Je fis le tour du lit pour me trouver en face d'elle, lui pris la main et posai mes lèvres sur sa joue; elle ouvrit les paupières à moitié et me fixa de ses yeux opaques envahis par la cataracte; je m'aperçus avec beaucoup de chagrin qu'elle me regardait sans me voir et réalisai soudain qu'elle ne se rappelait plus de moi, elle ne me reconnaissait plus, elle avait tout oublié de moi, mon prénom, mon nom et... mon visage.
.
Suitefleche-070-1-.gif Page 11 L'adieu
Fleur-fin-page-copie-1.gif 

       
_bug_fck

Partager cet article

Repost 0
Published by BENA - dans Livres
commenter cet article

commentaires