Presentation

  • : L'ENFER DU PARADIS
  • L'ENFER DU PARADIS
  • : DIAPORAMAS (tous styles) VOYAGES (tourisme) - SANTE (maigrir...) - EXTRAVAGANCES (photos insolites) - BLAGUES (vidéos gags...)- CULTURE (religion...)
  • Contact

Compteur

 

 

 


VIDEOS DE VOYAGES

VIDEOS DIVERSES

Me contacter

e-mail20.gif

11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 16:11
                                                  Ce ne sont pas les exemples qui manquent pour étoffer le sujet, mais je ne voudrais pas clore ce chapitre sans évoquer le rite de la circoncision car cette dernière est d'une part profondément incrustée dans les religions comme aucune autre coutume issue du paganisme ne l'est, et d'autre part, assidûment pratiquée par environ un milliard de personnes toutes confessions religieuses ou profanes confondues. 
                                 Bien que l'origine exacte de la pratique de la circoncision reste encore inconnue, il n'en demeure pas moins que celle-ci est très ancienne puisque nous avons trouvé des scènes de cette opération chirurgicale, d'abord sur des dessins gravés par les hommes du néolithique (entre 5 et 7 mille ans), et ensuite, sur des tombeaux égyptiens datant de 2500 ans avant Jésus-Christ, donc très loin dans le temps précédant l'institution des religions quel que soit le culte de chacune d'elles. (N'en déplaise à certains religieux qui affirment que la circoncision est une prescription divine et qui qualifient d'hérétiques les personnes soutenant l'origine païenne de celle-ci ! .)
                                  Hors mis les caractères prophylactique, thérapeutique et hygiénique de l'ablation du prépuce, il nous est tout de même donné d'être surpris de voir certaines religions se prévaloir de l'exclusivité de ce rite - devenu culte maintenant - au sein même de leurs textes, comme par exemple La Torah rappelant qu'Abraham et les membres mâles de sa famille furent les premiers circoncis parmi les hommes. Par ailleurs, bien que Le Coran ne prescrit nulle part la contrainte de la circoncision, les ulémas ou érudits de l'Islam font de cette coutume païenne une obligation cultuelle et absolue pour l'enfant né musulman ou encore pour le commun des mortels désirant épouser la religion musulmane. D'autre part, dans l'Evangile les chrétiens révèlent sans détours leur vénération pour ce rite polythéiste à travers la sanctification de la relique de Jésus Christ nommée le saint Prépuce.
Fleur-fin-page-copie-1.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by BENA - dans Livres
commenter cet article

commentaires