Presentation

  • : L'ENFER DU PARADIS
  • L'ENFER DU PARADIS
  • : DIAPORAMAS (tous styles) VOYAGES (tourisme) - SANTE (maigrir...) - EXTRAVAGANCES (photos insolites) - BLAGUES (vidéos gags...)- CULTURE (religion...)
  • Contact

Compteur

 

 

 


VIDEOS DE VOYAGES

VIDEOS DIVERSES

Me contacter

e-mail20.gif

8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 15:40

                                       Comment pourrait-on définir cette culture à double tendance qui enseigne comme bien et beau aux premiers ce qu'elle instruit comme mal et laid aux seconds ? Comment pourrait-on nommer cette culture sur le sol de laquelle, fleurissent les extrémistes et les xénophobes semant la haine et la terreur parmi leurs semblables ? Comment pourrait-on enfin, appeler cette culture au nom de laquelle, ses adeptes prônent la destruction d'hommes, de femmes et d'enfants, comme l'extermination de millions de Juifs ici ou bien le massacre de milliers de Tutsis là-bas ?  
                                       Je croyais que la culture était un réservoir dans lequel l'individu trouvait ou disposait d'outils lui permettant de façonner son confort, se forger un savoir et ciseler son devenir. Je croyais aussi que le contenu de celle-ci pouvait être aisément modifié en substituant par exemple les préceptes usés par le temps pour les remplacer par des outils dont l'utilisation s'avérerait maintenant, on ne peut plus fonctionnelle. Je croyais enfin, que chaque génération héritait d'un réservoir culturel constitué d'éléments compatibles avec son époque et surtout adaptés pour assurer le plein développement de ses potentialités.
                                      Malheureusement, les cultes, les rites et les croyances diverses, rouillés par les âges et émoussés par les générations devancières, perdurant depuis des millénaires à travers toutes les ethnies, ne font qu'isoler les individus dans des communautarismes de plus en plus repliés sur eux-mêmes en figeant les adeptes dans des coutumes surannées dont nul n'ose y toucher par crainte de châtiments divins ou d'hécatombes imaginaires.

La révision ponctuelle de la culture annihile toute entrave à l'évolution naturelle de l'homme.
                              
                                        Dans beaucoup de nos sociétés, toucher ou changer les préceptes dictés par la culture, relève de l'inconcevable; souvent, le seul fait de penser à une éventuelle modification du plus anodin d'entre eux, reste chez plusieurs peuples, considéré comme blasphématoire lorsqu'il n'est pas puni de mort. Cette attitude ne cesse d'enliser les groupes dans des habitudes comportementales les empêchant inévitablement de tisser des liens harmonieux avec les sociétés soumises à des pratiques différentes voire opposées.

Fleur-fin-page-copie-1.gif

Suite Page 6fleche-070-1-.gifLES RITES  

Partager cet article

Repost 0
Published by BENA - dans Livres
commenter cet article

commentaires